Qui suis-je ?

CeliePouvez-vous nous raconter votre parcours plutôt atypique ?
« Toquée de cuisine et de pâtisserie depuis une bonne dizaine d’années, j’ai un jour décidé de changer de vie. Alors que j’étais enseignante en agronomie à l’Ecole Supérieure d’Agronomie (Angers), cette idée a progressivement germé dans ma tête, au fur et à mesure que ma passion pour la cuisine grandissait. Puis j’ai eu le déclic en 2012 suite à ma participation à deux concours amateurs : Master Chef 2012 (classée 20ème) et le concours national de la Fédération Française de Cuisine Amateur. »

« Ces concours m’ont permis de rencontrer d’autres amateurs passionnés et décidés à faire de la cuisine leur métier… Il n’en fallait pas plus pour me convaincre que vivre de sa passion était possible, et je suis donc retournée à l’école (en tant qu’étudiante cette fois), en CAP cuisine. Durant ce CAP, j’ai eu la chance de faire mon apprentissage durant 1 an chez Olivier Arlot (restaurant La Chancelière à Montbazon, une étoile au Michelin et 3 toques au Gault et Millau), où j’ai appris mille choses et vécu des émotions incroyables. La perfection des produits, la précision des gestes, la beauté des assiettes, d’incroyables saveurs, des rencontres inoubliables… le tout orchestré par un grand chef, amoureux de ce métier depuis toujours. »

Pourquoi créer Célie Délice ?
« Si aujourd’hui j’ai créé mon entreprise, c’est avant tout afin de vivre de ma passion et de la partager, mais également pour défendre un certain mode d’alimentation, ou devrais-je dire un certain mode de vie. Car cuisiner avec des produits locaux, de saison et de qualité est vraiment très important pour moi. »

Qu’est ce qui vous différencie des autres Chefs à domicile ?
« Ma formation et mon parcours professionnel m’aident incontestablement à avoir un regard critique sur les modes de production, l’origine et la qualité des produits, et c’est un vrai plus pour exercer sérieusement ce métier. J’adore fréquenter les marchés et discuter des produits et des méthodes de production avec les petits producteurs de la région. Je reviens toujours chez les mêmes, ceux en qui j’ai confiance pour la qualité de leur travail. »
« Egalement passionnée par la nutrition, j’aime l’idée que l’on puisse se faire du bien en mangeant, et j’aime surtout l’idée que l’on puisse se régaler tout en mangeant sainement. Je peux facilement m’accommoder de toutes sortes de régimes (végétarien, végétalien, sans sucre, hypocalorique…), et proposer des alternatives gourmandes, y compris pour les personnes intolérantes au lait de vache, au gluten ou aux œufs.
De plus, l’éducation et la rééducation alimentaire des petits comme des grands me tient particulièrement à cœur, c’est pourquoi je propose de nombreux ateliers collectifs adaptés aux différentes tranches d’âges ou des séances de coaching particulier, pour apprendre à cuisiner mais aussi pour apprendre à manger ! »

Que pouvons-nous vous souhaiter pour l’avenir ?
« Que mon entreprise se développe. J’aimerai la faire évoluer vers la livraison de repas sains à domicile, avec bien sûr des produits frais, bio et locaux. Ou pourquoi pas un restaurant végétarien ! Je m’intéresse beaucoup aussi à la cuisine